• Á la une
  • Qui sommes-nous?
  • Revue
  • Actualités
  • Nos nouvelles
  • Articles
  • Contacts
  • A la une 2016 » Février » 3
    L'empire russe dans la première guerre mondiale (1914-1917) : nouvelles sources, nouvelles perspectives

    4 décembre 2014
    14h-18h

    Eurosites La Chapelle
    69 Rue de la Chapelle, 75018 Paris
    Métro : Porte de la Chapelle (ligne 12) 

    Langues de travail : français et russe

    De la participation de la Russie dans la première guerre mondiale, on ne retient souvent en Occident que le début (l'entrée en guerre, la bataille de Tannenberg) et la fin (les traités de Brest-Litovsk signés par les gouvernements bolchevique et ukrainien).
    On oublie plus volontiers que la Russie paie le second plus lourd tribut humain, après l'Allemagne. La guerre sur le Front de l'Est et ses conséquences sociales et politiques n'ont rien à envier au Front de l'Ouest.
    L’Association pour l'étude de l'histoire de la Russie et de l'Europe de l'Est (AEHREE) organise une table ronde pour éclairer les différents aspects de ce conflit et les axes actuels de recherche, qui se développent aussi bien en France qu'en Russie et en Europe de l'Est. Depuis 1990, l'historiographie en Russie et dans les anciennes républiques soviétiques s'est profondément renouvelée, appuyée par des publications de sources jusque-là inédites.
    Les communications portent sur les différents aspects du conflit et de ses répercussions intérieures dans l'empire russe, dans sa diversité : aspect militaire, conséquences économiques et sociales, transformations idéologiques et politiques, question des nationalités et des mouvements nationaux.

    Intervenants : 

    Konstantin Pakhaliouk (société d’histoire militaire, spécialiste du secteur scientifique) : L’expédition de Prusse-Orientale de 1914 : nouveaux regards 

    Boguslaw Perzik (docteur en histoire): La forteresse d’Osowiec durant la première guerre mondiale : nouveau regard sur l’histoire des fortifications et des sciences de l’ingénieur de l’empire russe

    Sergueï Nelipovitch (candidat en histoire, membre de l'Association russe des historiens de la première guerre mondiale) : Les pertes russes en 1914 : analyse des listes de noms. 

    Nikolaï Postnikov (candidat en histoire) : Les lettres du front comme source historique de la première guerre mondiale.

    Andreï Ivanov (docteur en histoire, doyen de la chaire d'histoire à l'Université russe pédagogique d'État A. I. Herzen) : La droite russe et la première guerre mondiale : de la germanophilie à la germanophobie.

    Lioubov Jvanko (docteur en histoire, professeur à l’Université nationale d’économie municipale de Kharkov) : L’empire russe et les réfugiés : la réaction du pouvoir et de la société (1914-1917)

    Jan Snopko (directeur de l’Institut d’histoire et de sciences politiques de l’Université de Białystok) : Les dilemmes politiques des polonais et l’opinion publique dans le royaume du Congrès (Pologne russe) en 1914 

    Dmitriï Karnaoukhov (docteur en histoire, professeur à l'Université technique d'État de Novossibirsk) : L’Empire russe dans la première guerre mondiale dans l’historiographie, la politique et la mémoire historiques en Pologne

    uCoz

    © AEHREE 2016 | Mentions légales