• Á la une
  • Qui sommes-nous?
  • Revue
  • Actualités
  • Nos nouvelles
  • Articles
  • Contacts
  • Articles
    A la une » Les articles » Articles


    Trier selon: Date · Nom · Évaluation · Commentaires · Visualisations

    Cette étude rédigée par La direction des renseignements de lÉtat-Major de l'Armee Rouge porte sur les enseignements à tirer de la deuxième partie de la campagne de France, après la chute du réduit dunkerquois, à partir du 5 juin 1940.

    Articles | Author: Godefroi Engelberg | La date: 2016/11/18

    Corpus documentaire traduit par Clara Lamarque, notes de Vincent Boulet 

    Articles | Author: Vincent Boulet, Clara Lamarque | La date: 2016/10/11

    Le récit proposé ci-dessous illustre les conditions de détention des défenseurs, notamment des officiers et de leur milieu, de la forteresse de Brest. Au milieu des désastres majeurs qu’essuie l’Armée rouge à l’été 1941, celle-ci fait figure de symbole de point d’accrochage. La garnison de la forteresse de Brest est attaquée par la 45e division d’infanterie allemande commandée par le général-lieutenant Fritz Schlieper. Les Allemands bousculent et encerclent dans la forteresse, dès le matin du 22 juin 1941, des éléments de deux divisions d’artillerie, des 6e et 42e divisions d’infanterie de la 4e armée, de la 17e unité de garde-frontières, du 33e régiment spécial du génie et du 132e bataillon spécial du NKVD. Ces unités de l’Armée rouge représentent 9000 personnes, assiégés avec 300 familles. Sous les ordres du major Piotr Gavrilov, du capitaine Ivan Zoubatchev et du commissaire politique Efim Fomine, ils résisteront jusqu’au 24 juillet.

    Articles | Author: Olesya Orlenko | La date: 2016/07/05

    Le contexte général de la visite de De Gaulle en URSS

    Articles | Author: Olesya Orlenko | La date: 2016/02/02

    uCoz

    © AEHREE 2016 | Mentions légales